La respiration

Tchouang Tseu, grand philosophe chinois à dit il y a mille cinq cents ans :

« le vrai homme respire de ses talons, alors que les gens du commun respirent de leur gorge ».

gemmotherapie

Quelques respirations bien pratiquées peuvent être d’un grand secours lors de stress…
L’oxygénation ne saurait être isolée de l’exercice physique.En effet,l’exercice fait appel à la fonction respiratoire et active ainsi les combustions.Au surplus, en provoquant la sudation, il permet d’éliminer une importante quantité de déchets, ménageant d’autant le foie et les reins.

D’autre part, les mouvements de la sangle abdominale provoquent un véritable massage de la glande hépatique, facilitant la circulation sanguine et les mouvements intra et extra-cellulaires.Une action bienfaisante est exercée sur l’intestin. Et la constipation a une fâcheuse influence sur le foie.

L’art respiratoire…

Quelques exercices réguliers ou à des moments choisis normalisent l’amplitude, le rythme et la fréquence respiratoires.

PRANAYAMA résume les différentes techniques utilisées pour capter le Prâna (énergie vitale).

Que l’on soit adepte de yogas (Hatha-yoga, Raja yoga etc…il y en a tant !) ou pas, apprendre à bien respirer peut être aussi bénéfique qu’apprendre à bien communiquer ou bien s’alimenter.

Savoir bien respirer peut nous apprendre à maîtriser l’anarchie de notre contenu mental (l’envie, le désir constant de toujours posséder autre chose), la peur de ce que l’on a l’habitude de posséder, ce sont des pulsions envahissantes desquelles découlent tant de passions, elles provoquent des tensions, des émotions à la base de nombre de souffrances.

Nous emmagasinons tant de « nœuds conflictuels » qui sont à la source de notre difficulté à vivre.

Apprendre à bien respirer, c’est apprendre à « dénouer » ces liens et ainsi à nous en libérer. Le corps peut être privé d’eau et de vivres pendant un temps plus ou moins long mais on ne saurait survivre plus de quelques minutes sans respirer.

Le papillon a la vie courte, son souffle est rapide…
Le souffle est lié à la vie…

Inspiration et expiration bien rythmées régularisent la respiration, la santé du système nerveux s’en trouvera récompensée.

Si je respire bien, mon visage est détendu, ma peau est souple, je me tiens droit.

Il faut réaliser que mieux le corps est alimenté en oxygène, meilleur sera l’état de son sang, de ses cellules et de son système nerveux.

Un bon air, une bonne ventilation évitent nombre de maladies infectieuses, tout comme les rhumes, la fatigue et les problèmes de sommeil.